Mon beau sapin

Les fêtes de Noël à la montagne ont toujours une saveur particulière. De la neige fraîche sur les toits, des guirlandes qui commencent à scintiller dans les rues et dans les vitrines des magasins. Petit à petit, l’esprit de Noël s’invite dans les intérieurs où flotte un doux parfum d’enfance mêlé de senteurs d’épices, tandis qu’une tasse de vin chaud s’apprête à nous réchauffer le corps et l’esprit.

Symbole des paysages et des forêts de montagne, le sapin est aussi le roi des fêtes. C’est aussi une « pépite » de l’économie des Hautes-Alpes, symbolisée par les Pépinières Robin de Saint-Laurent du Cros (Champsaur). Une entreprise où l’on cultive depuis 1948, des sapins naturels commercialisés sur l’ensemble du territoire national. Une touche de verdure pour donner à Noël, un air de fête.        

Fruit de coutumes païennes et religieuses, la tradition du sapin de Noël remonte à la nuit des temps. Sous l’antiquité, les romains choisissaient le 25 décembre comme le jour de renaissance du soleil. A cette occasion, ils décoraient leurs maisons de branches de conifères (vertes). Dans l’Europe du Nord, les celtes qui associaient un arbre à chaque mois de l’année, désignaient l’Épicéa pour le mois de décembre. Ce n’est qu’au XIIème siècle que le sapin fit son apparition en alsace pour Noël. Puis au XIVème siècle, il sera décoré de fruits (pommes), de fleurs et de confiseries. En 1738, c’est la reine Marie Leszczynska, épouse d’origine polonaise de Louis XV qui introduira les...