Pure pause

Retour

TOURISME


Un téléporté de 3,6 km pour Serre-Chevalier en 2023

A Noël 2023, Serre Chevalier comptera un nouveau téléporté de 3,6 km de long, ralliant Villeneuve-La Salle à Méa en huit minutes, pour un dénivelé de plus de 800 mètres. Il remplacera le double monocâble du Pontillas et la télécabine de Fréjus, datant respectivement de 1984 et de 1948. La future télécabine permettra de transporter 2800 personnes par heure. Un investissement de 15 à 20 M €.

SPORTS


Coupe d'Europe : Orcières Merlette dans le portillon de départ

La Coupe d’Europe féminine de ski alpin fait étape à Orcières jusqu’à dimanche avec quatre épreuves en cinq jours. Une soixantaine de filles sont attendues au départ, ce mercredi matin, pour une première manche de descente avant une seconde jeudi. Puis, ce week-end, place aux deux épreuves de géant puisque la station relève le défi d’organiser à la fois une épreuve de vitesse et une autre de technique dans la foulée.

AGRICULTURE


Pays gapençais : la filière maraîchage en pleine expansion

La filière maraîchage du Pays gapençais est en pleine expansion depuis dix ans, comptant 79 maraîchers en atelier principal ou secondaire. Les productions sont réparties sur 126 hectares (soit aussi 65 % de la surface dédiée au maraîchage dans le département), dont 42 % en bio. Un programme avec des fonds européens a été lancé pour dynamiser le secteur et mettre en place des actions innovantes sur le territoire.

SPORT


Le 1er athlète haïtien aux JO d'hiver a grandi au Pays des Ecrins

Richardson Viano, skieur haïtien, participera aux Jeux Olympiques d’hiver à Pékin. Voilà une histoire digne du film Rasta Rockett. L’histoire se répète avec Haïti. Né à Port-au-Prince, ce jeune athlète de 19 ans a grandi au Pays des Ecrins. Un parcours qui va conduire Richardson Viano au ski-club de Puy-Saint-Vincent, au pôle espoir de Briançon, puis au groupe espoir sportif de haut-niveau. Avant d'obtenir un ticket olympique.

TOURISME


Ils nous rendent la glisse facile : portraits de saisonniers

C’est un peu grâce aux saisonniers si on peut prendre les remontées mécaniques sans encombre. Les remontées mécaniques sont destinées aux loisirs, en transportant skieurs et piétons, et se sont modernisées depuis leur création au début du XXe siècle. L’humain a toujours une place importante pour les faire fonctionner sur les domaines skiables, comme à Vars ou Risoul.