36ÈME EMBRUNMAN : JEUDI 15 AOÛT

La journée des rois et des reines !



La 36ème édition du triathlon d’Embrun retrouve sa formule classique : concentrer sur la seule journée du 15 Août, longue distance (Embrunman) et triathlon courte distance. Qui succèdera au belge Diego Van Looy chez les hommes et à l’australienne Carrie Lester chez les dames ? Le record du français Hervé Faure (2011) en 9h34’10 tombera-t-il ? Les ténors affûtent d’ores et déjà leurs armes. La lutte sera spectaculaire.

Voilà la 36ème édition d’un triathlon pas comme les autres, qui a construit sa légende au fil des décennies. Une aventure humaine et sportive, dont le rayonnement a depuis dépassé les frontières pour devenir l’une des références de la discipline à travers le monde avec Embrun pour capitale d’un jour.

3,8 km de natation, 188 km de vélo (et le col de l’Izoard pour juge de paix) et un marathon de 42,195 km (440 mètres de dénivelé sur un parcours de trois boucles), l’Embrunman est un moment particulier pour des milliers d’athlètes, véhiculant des images fortes de sueur, de sourires, de souffrances et de larmes, au cœur de la cité d’Embrun et des paysages emblématiques des Hautes-Alpes dont le lac de Serre-Ponçon.

Participer à cet Ironman XXL, est un moment que l’on n’oublie pas. De la sortie de l’eau , dans la fraîcheur d’un petit matin au plan d’eau d’Embrun à la fournaise de la Casse Déserte de l’Izoard, sans oublier un marathon susceptible de construire ou de défaire, des hiérarchies trop vite établies en début de...