Vauban & Unesco

Ingénieur du Roi, Vauban est chargé à 34 ans de superviser tous les travaux de fortification du Royaume. A ce titre, parmi les 160 places fortes qu'il réalise ou restaure, trois d'entre elles se situent dans les Hautes-Alpes : Château-Queyras, Montdauphin et Briançon. Les deux dernières sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008.
La visite de ces sites majeurs permet de comprendre une part du génie d'adaptation de Vauban, particulièrement spectaculaire dans ces sites de montagne.

Voir le blog vauban.alpes.fr

Briançon

Par sa situation géographique, au pied du col de Montgenèvre, Briançon joue dès l'époque gallo-romaine, un rôle de ville forte. À la fin du XVIIè, Vauban, contraint par le terrain, ne peut suivre aucun système préétabli. Il conçoit un échelonnement des défenses urbaines à la verticale pour défendre au mieux l'éperon rocheux sur lequel est juchée la ville. Il préconise également la création d'une ceinture de forts renforçant la défense de la cité. La fortification des hauteurs dominant la ville se poursuivra ensuite jusqu'au XXè faisant de Briançon, le système fortifié de montagne le plus important d'Europe.
Aujourd'hui, 7 ouvrages briançonnais ont le privilège d'être inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, au regard de leur authenticité, état de conservation, représentativité et de la politique de mise en valeur dont ils font l'objet : le Pont d'Asfeld, le fort des Trois Têtes (ouvert à la visite), le fort Dauphin, le fort du Randouillet, la communication Y, le fort des Salettes (ouvert à la visite), l'enceinte urbaine et les aménagements intra-muros (ouverts à la visite).
Bon à savoir : Briançon est également labellisée "Ville et Pays d'Art et d'Histoire".

En savoir +

Montdauphin

A Montdauphin, l'installation sur un plateau a permis à Vauban la réalisation de toutes pièces d'une place forte. Fortifications et village ont été conçus simultanément à partir de 1693.
L'ensemble étant remarquablement conservé, la visite du site est une plongée dans la vie d'antan. Derrière des remparts en marbre rose, découvrez les casernes où vivaient les soldats de Louis XIV, les échauguettes d'où ils veillaient ainsi que l'arsenal où ils gardaient armes et poudres.
La place forte de Montdauphin fait partie des 12 sites majeurs de Vauban, inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco en 2008.

En savoir +

Château-Queyras

Forteresse du XIIè bâtie sur un verrou glaciaire dominant les Gorges du Guil, la citadelle a été construite avant 1260. Elle n'a servi qu'à deux reprises, lors de guerres opposant protestants et catholiques.
En 1700, Vauban lance un projet de restauration de ce fort pour le transformer en poste d'observation avancé afin de ralentir l'ennemi. L'accès s'effectue par un pont-levis, de mars à novembre.

En savoir +