Les Foires d'automne

Les Foires d’automne dans les Hautes-Alpes : valorisation du terroir et du monde agricole en montagne

Le mois d'octobre est un moment fort de la vie en montagne : après la saison passée en estive, les troupeaux redescendent en vallée. Les fêtes dédiées à la valorisation du terroir et de l'agritourisme en montagne se multiplient dans les Hautes-Alpes. L'occasion de belles rencontres entre visiteurs et habitants des Hautes-Alpes.

Programme

Fête du Tardon et de la Chèvre à Champoléon, vendredi 3 octobre

A la fonte des neiges, les troupeaux sortent de la bergerie pour aller brouter l’herbe verte fraîchement poussée. C’est à cette période que naît le tardon. Quelques semaines plus tard seulement, le tardon suivra sa mère sur l’alpage pour y passer l’été. Le tardon est donc un agneau de printemps élevé sous la mère puis en alpage et vendu à l’automne lors du désamontagnage, c'est-à-dire, la descente des troupeaux des alpages. En octobre dans la vallée de Champoléon, dans le Champsaur, il y a 2 façons de découvrir ou de redécouvrir le tardon: à la foire aux tardons ou chez les restaurateurs partenaires du Champsaur.Toute la journée du mercredi 3 octobre, une journée leur est dédiée ! Au programme : marché des producteurs locaux et forum sur le mouton : exposition de races ovines, vente de tardons, béliers, brebis…
En savoir plus : Maison du Tourisme du Champsaur&Valgaudemar
A cette occasion, l'auberge des Ecrins vous propose un séjour à thème original Fête du Tardon et de la Chèvre

Foire aux bestiaux et repas de la chèvre à La Chapelle, samedi 4 octobre

Spectaculaire, visuelle et sonore, la foire rassemble près de 600 ovins sur le champ de foire du village de La Chapelle-en-Valgaudemar.Ce jour-là et pendant le mois d’octobre, vous pourrez déguster, dans tous les restaurants de la vallée, le repas de la chèvre.Original pot au feu mijoté dans un chaudron pendant 4 heures (réservation conseillée).

Renseignements : 04 92 55 23 21 E-mail

Fête du terroir à Rosans, samedi 4 octobre

Les troupeaux redescendent des alpages, les journées raccourcissent  mais la lumière est plus vive sur nos collines. C'est le moment de fêter, avec l'arrivée de l'automne, nos agriculteurs, éleveurs, artisans....Une petite idée du programme qui vous sera dévoilé sous peu: transhumance  des animaux, Bénédiction  du troupeau, Animations enfants, repas champêtre, démonstrations diverses, Animation musicale, marché de producteurs locaux

Renseignements : Office de Tourisme de Rosans

La Foire de la St Luc à Guillestre, du samedi 18 au lundi 20 octobre

Cette foire est l’une des plus ancienne du département des Hautes-Alpes et l’une des plus importantes, avec 200 forains. Elle voit l’ensemble des rues du centre ville de Guillestre occupé par des forains, vendeurs en tous genre. Elle attire plus de 5000 visiteurs. Depuis 2008, un concours de présentation d’ovins et de bovins est organisé sous l’impulsion de l’équipe municipale et des éleveurs perpétuant ainsi le caractère agricole des foires d’antan.

10h Visite de la foire par les élus, accueil devant la mairie de Guillestre12h Concours ovin & bovin primé, remise des prix sur le parking haut du champ de foire
De 10h à 17h – exposition de photos anciennes de la St Luc, de la vie des villages autrefois, les pompiers au local des 2 portes par l’association du Pays Guillestrin.

Renseignements : Office de Tourisme de Guillestre

6e Festival à la Ferme « Brin de Culture » dans les Hautes-Alpes, samedi 18 et dimanche 19 octobre

C'est l'occasion de profiter d'une animation culturelle, de rencontrer des artistes, d'échanger avec eux, et ce dans un endroit atypique.C'est aussi l'occasion de découvrir les fermes d'agriculteurs et agricultrices qui se feront un plaisir de partager leurs saisons et savoir-faire. Quand culture rime avec agriculture ! Des agriculteurs du réseau « Bienvenue à la Ferme » vous accueillent dans leurs fermes afin de vous faire partager une rencontre entre culture et agriculture.

Le programme détaillé

Chambre d'Agriculture des Hautes-Alpes au 04 92 52 53 00.

Site www.bienvenuealaferme.com

Le marché aux fruits anciens de la Tousaint à Orpierre, samedi 1er novembre

Voilà dix ans que l'idée est venue des organisateurs de régénérer un type de foire très courue par le monde paysan jusque vers la première guerre mondiale : les foires d’automne. A cette époque, dans les zones rurales de montagne, les gros bourgs organisaient avant le début de l’hiver un marché, où les paysans venaient faire les dernières emplettes nécessaires pour l’hiver, en y vendant eux-mêmes leurs excédents de récolte, qui des pommes de terre, qui de la farine, qui des noix ou des pommes, etc.

Orpierre était l’un d’eux. Et la vallée d’Orpierre était de plus réputée pour la qualité de sa production fruitière. Donc, quoi de mieux que de recréer un marché basé sur la richesse de sa biodiversité, en y faisant se côtoyer variétés et savoir-faire anciens et fruits et techniques actuelles. La sauce a pris à merveille dès la première heure. La manifestation qui dure toute la journée s’articule autour de trois thèmes :

Un marché, où l’on trouve l’introuvable : pépiniéristes proposant des jeunes plants greffés avec des variétés anciennes de fruits, fruits oubliés de nos vergers modernes, encore disponibles dans quelques vergers. Les plants truffiers sont là aussi. Tous les produits sont présentés à la dégustation et à la vente, par les producteurs eux-mêmes. Pas de revendeurs. On trouve ainsi jus, confitures, miel, huiles d’olive et de noix, vins et tant d’autres produits traditionnels régionaux…

Des expositions : les fruits anciens provenant de la collection de Gap-Charance. Chacun pourra venir avec les fruits de sa campagne, pour en faire déterminer la variété, grâce au concours de Marie-France Tarbouriech et à l’association des Croqueurs de pommes. L’atelier du verger permet aux amateurs de reconnaître les ravageurs et maladies des arbres fruitiers.

Le Parc naturel régional des Baronnies provençales est présent, ainsi que celui du Luberon pour parler biodiversité et originalité de notre contrée, avec les mesures propres à la conserver.

Les démonstrations seront aussi nombreuses que variées. Le pressage du jus de fruits à l’ancienne fut un des spectacles de l’an dernier, et beaucoup se souviennent encore de ce breuvage tout frais filtrant de la paille du pressoir. L’atelier du goût est assuré par le service animation de la ville de Gap (Charance).

« Unique en son genre, la confrérie des Pistoliers réalise devant vous une pratique ancestrale, spécialité de Trescléoux, Orpierre et du Dignois : le séchage et la confection des pistoles, prunes sèches dénoyautées et à chair dorée de la variété ‘perdigonne’ ou ‘perdrigon’ ».

Renseignement Téléphone : 04 92 66 37 95
Site internet : http://fruitsanciensorpierre.fr